Denis Saounine

Naissance du destin, Denis Saounin
Originaire de Vladivostok, on peut supposer que Denis Saounine puise son inspiration dans les paysages sévères et majestueux de la Sibérie Orientale. Ses tableaux sont souvent des lieux naturels dépouillés et exempt de présence humaine. Les compositions suivent des lignes d'horizon très marquées comme pour souligner une immensité à perte de vue. Les touches de peintures impressionnistes sont enfermées dans des contours stricts et schématiques, ce qui donne à ses toiles une impression paradoxale d'immobilité.

Lire la suite : Denis Saounine

Alexandra Ovtchinnikova

Alexandra Ovtchinnikova - Un matin très tot

Le langage artistique d'Alexandra Ovtchinikova réunit les traditions des écoles de peinture russe de Machkov et de Falk du début du 20ème siècle avec les innovations dans le domaine de la couleur de Cézanne et de Gauguin. Les couleurs vibrantes de ses toiles présentent la vie comme une fête éternelle et dégagent une joie communicative. Densité chromatique, opulence appuyée et chairs triomphantes, n'empêchent pas les tableaux d'Alexandra d'être aériens et empreints d'une liberté désinvolte.

Lire la suite : Alexandra Ovtchinnikova

Konstantin Polyakov

KonstantinPolyakov SaintPetersbourg

« J'ai une relation spéciale avec l'huile : les possibilités qu'elle offre sont tellement variées, que je n'ai pas envie de l'utiliser comme l'acrylique par exemple, un matériau qui donne un rendu plat et lumineux. Lorsque vous travaillez avec l'huile, vous approchez le travail en essayant d'obtenir ce qui est propre à ce médium. La texture de la peinture à l'huile est incroyablement riche, la qualité des superpositions qu'elle permet une source d'inspiration. », dit Konstantin Polyakov de son matériau de prédilection. « L'utilisation de tous les autres matériaux tient pour moi d'une approche complètement expérimentale. »

Lire la suite : Konstantin Polyakov

Natalia Kornilova

La dame à l'hermine, Natalia KornilovaCes premiers penchants pour l'illustration graphique marquent toujours les œuvres de Natalia Kornilova. La force narrative que délivrent ses «histoires picturales» résulte d'une combinaison inattendue de procédés rarement associés. Entre ses techniques de prédilection, que sont le graphisme, la lithographie et l'aquarelle, Natalia a pris position de ne pas faire le choix et les lie avec harmonie. En découlent des impressions contradictoires de précision et de légèreté, d'angles et de fluidité d'éléments assemblés dans une mosaïque épurée.

Lire la suite : Natalia Kornilova

Anna Schegoleva

Anna Schegoleva, ProsperitéMarquée par son passage sur les côtes de l'océan Pacifique et sur l'île Popov, Anna Schegoleva revient dans sa peinture à son vécu dans ces lointaines contrées. Histoires vraies, contes populaires et  expériences personnelles servent de fondement à ses toiles où la mémoire se mêle à l'imagination. L'artiste peint avec légèreté et plaisir une galerie de portraits et de tranches de vie mettant en scène des pêcheurs, des vielles dames, des enfants, des chiens, des mouettes, des poissons, mais aussi des sirènes. Ce sont des personnages authentiques et extrêmement humains. La poésie de la vie, comique ou dramatique, s'exprime dans toutes ses œuvres.

Armen Gasparian

Armen GasparianArmen Gasparian est arménien d'origine et Saint-Pétersbourgeois d'adoption. Ses peintures sont des constructions érudites, à la mise en scène méticuleusement élaborée, rappelant les fresques byzantines ou les croquis de Léonard de Vinci. Ses scènes romantiques, ses souverains déchus ou triomphants témoignent d'une sagesse ancestrale et évoquent un éternel recommencement. L'identité de l'homme moderne y renvoie aux légendes anciennes.

Lire la suite : Armen Gasparian

Sébastien Mathé

photo Viva Danza, Sébastien MathéPhotographe indépendant pour les arts de la scène et l'architecture, Sébastien Mathé intervient régulièrement à l'Opéra national de Paris sur la saison chorégraphique. En 2004, il lance Viva Danza, recherche personnelle qui interroge la représentation traditionnelle iconographique de la danse : circonstanciée, valorisant l'interprète et la chorégraphie.

Une nouvelle vision sur l'iconographie habituelle est apportée, car Viva Danza rend compte de l'essence même de la danse : le mouvement. Sébastien cherche, à travers ces photographies, à faire réfléchir, à interroger ce paradoxe entre l'image fixe et le mouvement, mais aussi à faire rêver.

Pour intégrer la série Viva Danza, les clichés sélectionnés doivent saisir quelque chose qui échappe à l'image classique, sortir du cadre photographique. Pour Sébastien Mathé, il est important de rendre compte d'un flux d'énergie, que l'image soit moins fixe, plus vivante. La notion de hasard est à ce titre essentielle, car la trace lumineuse que laissera le mouvement photographié est imprévisible.

Pour plus d'informations, visitez les sites officiels de Sébastien Mathé, Viva Danza et sa page Facebook.

Catherine Nyeki

Plasticienne, musicienne, Catherine Nyeki développe son travail depuis une dizaine d'années dans le domaine des nouveaux médias autour des questions de vie réelle et artificielle en créant des univers imaginaires paradoxaux constitués de plantes et de créatures virtuelles. A l'heure des manipulations génétiques, des recherches en biologie cellulaire, Catherine Nyeki poursuit ses investigations dans un monde végétal et animal microscopique, macroscopique proche du vivant, poussant plus loin ses recherches en « botanique parallèle».

À travers la modélisation d'objets numériques tridimensionnels et récemment la captation d'images réelles, elle a développé au fil des ans un rhizome ou chaque œuvre se déploie et génère de manière « tissulaire » une sorte d'organisme en évolution.

Elle s'oriente aujourd'hui vers des œuvres qui impliquent de plus en plus le corps en mouvement créant notamment des entités hybrides dotées de greffes virtuelles.

Pour plus d'informations: site officiel Catherine Nyeki et parmi ses dernières créations, l'installation vidéo "MIMETIKA" Corpus et Hublot.

NTV -Catherine Nyeki

Extraits de la vidéo "Granular" de Catherine Nyeki, reportage NTV

Tatiana Nikolaenko

Araignée, Tatiana Nikolaenko

Née au Kazakhstan, Tatiana Nikolaenko vit et travaille aujourd'hui à Saint Pétersbourg.

Ses amis céramistes lui octroient volontiers un côté Léon Tolstoï pour le monumentalisme de certaines de ses oeuvres, l'amour qu'elle porte à ses protégés et son talent pour "raconter des histoires".

Des "histoires", c'est comme ça que Tatiana elle-même se réfère aux objets qu'elle crée. Elle confectionne ses histoires dans un atelier du "village d'artistes" Ozerki situé dans les environs de Saint-Pétersbourg, dans une maison où la vie et l'art sont indissociables. Le four destiné à cuire les futures céramiques, grès ou poteries se trouve dans le jardin, à ciel ouvert. A côté de la maison se dressent des sculptures en métal offertes par un artiste italien après l'exposition "Mimicria" et une curieuse girouette au profil de Pouchkine est piquée sur le toit.

En savoir plus...Tatiana Nikolaenko

Sergueï Rojnov

Le Repos, Serguei Rojnov

Le travail de Sergueï Rojnov est multiforme. Sa parfaite maîtrise de différentes techniques lui permet de réaliser des œuvres dans tous les styles. Pour ses expositions, l'association a choisi des travaux plutôt réalistes, mais symboliques qui reflètent l'image de la Russie et en donnent une compréhension claire et lyrique à la fois, en explorant les différentes facettes de ce qu'il est coutume d'appeler "l'âme russe" - renouveau spirituel, chaleur, liberté insouciante, mélancolie, rapport fusionnel à la nature et conscience torturée.

Lire la suite : Sergueï Rojnov

Sergueï Bakine

Sergueï BakineSergueï Bakine a rejoint l'univers des Arts Plastiques par l'intermédiaire de la mode. Jeune créateur chez Yves Saint Laurent dans les années 80, il est surtout connu aujourd'hui comme un pastelliste et un dessinateur virtuose. Adepte de ballet, il peint les coulisses du Mariinsky en sondant la genèse de la danse. On devine dans son œuvre un dialogue avec Degas. Cependant, il reste un authentique artiste de Saint-Pétersbourg - ses toiles sont pénétrées par une humeur contemplative et répondent à une exigence aiguë de la forme. 

Lire la suite : Sergueï Bakine

Nadya Anfalova

Vitrine à Paris, sérigraphie, Nadya Anfalova

Nadia Anfalova est une artiste-plasticienne très active. Elle utilise non seulement des techniques et des formes d'expression variées, mais elle s'inscrit aussi dans différents systèmes de pensée artistique. Sa formation académique, lui a permis de maîtriser les techniques de gravure qu'elle décline sur des compositions de photos anciennes. En peinture, tout en conservant un style figuratif, elle ne s’intéresse pas aux détails et aux éléments concrets, et cherche plutôt l’abstraction. L'un de ses genres principaux, c'est le paysage urbain ou villageois, auxquels elle apporte des nuances décoratives personnelles. Elle réalise aussi des installations.

Lire la suite : Nadya Anfalova

Alexandra Nedzvetskaya

Alexandra Nedzvetskaya L’académisme est l’esthétique dominante d'Alexandra Nedzvetskaya : un graphisme précieux, une harmonie sophistiquée des couleurs et des touches parfaitement lisses allant vers la disparition complète des coups de pinceau. Le caractère symbolique de son oeuvre a une fonction décorative et reflète le goût du merveilleux.

La femme est son modèle préféré; elle incarne la pureté, la beauté idéale, la sensualité et la sexualité. Elle évolue dans un monde étrange, mélancolique et poétique. Un monde où les représentations mythologiques ou historiques baignent dans une atmosphère de rêverie. Les personnages aux attitudes figées ont le regard tourné vers l'intérieur, entre méditation et contemplation.

Lire la suite : Alexandra Nedzvetskaya

Agatha Belaya

Chess blue, Agatha Belaya

Les peintures d'Agatha Belaya mettent en scène la vie comme un jeu complexe - labyrinthes, puzzles, jeux d'échecs... C'est un monde mystérieux, rempli de symboles et qui reflète la fragilité de l'existence : l'illusion, la joie, la peur et l'ambiguïté. La signification de ses peintures va au-delà du simple sujet représenté : derrière les couleurs vives et les formes avenantes, se cache un contenu complexe. Un traitement classique de la composition et l'utilisation du mode figuratif, où tous les éléments de l'image sont clairement identifiables, tranchent avec un non-dit lyrique qui transforme chaque image d'Agatha Belaya en réflexion, une sorte de méditation.

Lire la suite : Agatha Belaya

Valentina Povarova

Chat d'hiver, Valentina Povarova

Après vignt ans de pratique des Beaux-Art dans divers styles, son caractère doux, sa manière méticuleuse de travailler et son envie de créer « son petit paradis », ont fait de Valentina Povarova une adepte de l'Art Naïf. Cette découverte a été pour elle la possibilité de s'émanciper de la pression de la société contemporaine et de revenir à une vision du monde spontanée et innocente. Formes arrondies et stylisées, couleurs chatoyantes, ses peintures vous feront céder à l'attendrissement.

Lire la suite : Valentina Povarova

Natasha Troubina

Paysage 0015 

« La nature ne connaît pas de mauvais temps » dit un proverbe russe. Natasha Troubina adhère à ce dicton. Entre frimas d'automne, tempêtes de neige et la réconfortante chaleur du soleil d'été, ses paysages, lointains cousins des estampes japonaises, narrent des scènes douces et sensibles qui nous semblent étrangement familières.

Par une technique pointilliste, elle sait répandre dans ses tableaux une lumière apaisante. Tout en étant parfaitement figés, les détails de ses compositions demeurent délicats et subtils, et créent une atemporelle atmosphère de sérénité.

Lire la suite : Natasha Troubina

Dmitry Flegontov

Dmitry Flegontov 

Sa peinture est inspirée par l'exploration du paysage urbain de Saint-Pétersbourg et l'observation attentive de ses habitants. Il détecte les manifestations fugitives d'humanité ou de poésie dans des espaces qui l'excluent à priori. En considérant la peinture comme un Art de la contemplation, il essaie de libérer ses travaux du poids des significations potentielles et du biais de l'interprétation pour aider le spectateur à pénétrer la force représentative du tableau et faire émerger un sentiment inconscient d'empathie avec le sujet.

Maria Tourina

 "Famille", Maria Tourina

De part son hyperréalisme et l'attention portée aux détails, le style pictural de Maria Tourina s'apparente à un documentalisme visuel. Cependant, son observation quasi médicale relève une réalité augmentée des objets assez paradoxale. Entre ironie et sincérité, elle crée un trouble de la perception qui élève la banalité au rang de symbole. Ses objets inanimés semblent dotés de sentiments, engendrent une dramaturgie et par association d'idées nous font revivre le destin humain.

Lire la suite : Maria Tourina

Alexandre Kocenkov

AlexandreKocenkovL'univers artistique d'Alexandre Kocenkov est particulièrement dynamique. La ligne et la couleur y jouent un rôle primordial. Une représentation plate et déformée des objets est également une des particularités de son écriture. Les couleurs vives et le dessin expressif donnent le faux sentiment que l'artiste peint spontanément. C'est le résultat d'une parfaite maîtrise technique qui lui donne la possibilité de rationaliser sa créativité.

Lire la suite : Alexandre Kocenkov